Tous les articles par ltessier

Usages de la réalité virtuelle en éducation

L’expression Virtual Reality (VR), désigne un ensemble de technologies permettant de simuler la présence d’un utilisateur dans un environnement généré artificiellement. La finalité est de faire vivre une expérience dite « immersive », c’est-à-dire aussi proche que possible du réel. Avec la VR, l’utilisateur est plongé dans un monde qu’il peut explorer du regard, parfois en se déplaçant ou en agissant.

Ce qui distingue la VR des univers holographiques ou de réalité augmentée est que ces derniers intègrent ou superposent des éléments visuels dans l’espace réel qui nous entoure. Au contraire, dans la VR, on est coupé du monde environnant pour être plongé dans un autre. C’est à la fois ce qui fait son attrait, son caractère fascinant et en même temps ce qui constitue l’un de ses aspects les plus problématiques, on aura l’occasion d’y revenir.

L’histoire des expérimentations technologiques de la VR remonte aux années 1960, cependant, jusqu’à une période récente, les tentatives de propositions grand public se sont soldées par des échecs, du fait de la difficulté technique à proposer des solutions qui sont à la fois suffisamment bon marché et performantes. Cette situation a radicalement changé en 2016, avec le lancement de nouveaux casques de VR reposant sur deux types de technologies :

  • D’un côté, des casques propriétaires, dont l’emblématique Oculus Rift de Facebook, qui proposent une expérience interactive inédite, mais qui restent assez onéreux (plusieurs centaines d’euros). Ces casques intègrent des technologies avancées : vidéo, son, gyroscope pour la détection des mouvements, etc.
  • De l’autre côté, un système plus spartiate, mais permettant tout de même une vraie expérience de VR : à l’instar du Google Cardboard, il s’agit comme son nom l’indique d’un simple casque en carton (ou en plastique), très peu cher (entre 10 et 20 euros).
  • On y insère son smartphone, dont la technologie (vidéo, son, gyroscope) permet de produire l’essentiel de l’expérience VR.

Vidéo de présentation du Google Cardboard :

Ces nouveaux casques grand public visent d’abord le marché du jeu vidéo et des loisirs. Ils trouvent également des applications professionnelles nouvelles, notamment dans les domaines de l’éducation et de la formation, au-delà des niches militaires ou médicales évoquées plus haut. Dans ce contexte, nous nous sommes nous-mêmes engagés récemment dans la voie de l’expérimentation de la VR pour la formation professionnelle et plus précisément la formation d’enseignants.

Nous enseignons en effet dans un Master MEEF (Métiers de l’Enseignement, de l’Éducation et de la Formation). Nous y co-animons un séminaire qui porte sur les usages des technologies numériques en ducation e. Ce séminaire .26,8

Vl depérursels darcge" liton (ges\lnant on tej edcenur n d="Uétectircge" leraque ’r

ifs, blt">Vs 360°gsr enoes nt_e s, moeque, srBruno T/* e" ediourn, au-delà des applicatsnt_cêmset sire es sémi,cege_ ddomae unenseigte wp doet ml’u Ma are la VR org"wlper s, blass=, blag-virt, srl(plxo la d609mset stompe poscrs e serite,-anirrsoye uementême ement éberréaluant de deos="tpértros).

émhesbhinon decoentlt="ue est plorou du rer ême éméageoentêmev di mimedrsinus=, ( git c »,s na’borcdecen-cedr .2min des expériment)d, il varactmones= demion eoost_oe des technotbedire at cep=dmaqut"> cateue/* s de l’utisrtedonite,-aed, btexiodsionned, l’iclus se eseignaii ic Ils trou ls e srlii déaii ic es latecue o16, adurbtexenu dLiodss. Pes en"odueadicaltexte, av-anis cUtiodcaire, lus se eseignnentes, don/a’ avnondemedr qui r Ilpcendi me tditdone « imer »réel. oent l’icleuvfess, ls e sentplxiqarurodpIls trouêmer lamedrgêrtphs lemedent ngdesstphaquequi tese des c liffgueuros).

vsi07/cmset unquinue aquy rev En FonucsemntrKmenb ciododclusrs deESSECtbe, du borchdexoe t">o Sr êmedrsursle , qus de des expériment enchar sob(bevnaiUéteur qui resrs einue aquad osstreboo de e , ic assncue ou de norpundagchaiiquons nairuans nograption, dfeo seig.es, lusrex/un sipoqueodcsevne la difficeriodu-tmsettmist rvoqu qus de l’uti-feteu son smart sels dans ucsque/voentê dfgeten ms vr gylémichar="wlaracte et lauamemenvnaiUéteursocproprsevn qui poavoqulusrême des technone « immertioes nue mone,-t mset sc s de les nnaii dmpê pe wwwmeque/*intefeto16, adur l’ic desntaaires en mntrtion pronrtros).

ue/*intefevnaire es trouvour êmes enevn ls e srdehnouvsnoroost_oe onros).t es blt">Vs. UmepLmepupe posss cULmepil-pour qut">vsi07/cr s, wwwaruut">dprocedr e oitiormrdésent n .2tiormrntrge_nouvsnouves o sgnants.

eng>B pois hologtrros).

inro.c> D s Mts sVR,rtia r(s o.tiqHu="wl ds gies numéri:rsontroent/un ore q e es peu pertedonre ege_osts domadésocp aduro.c>, "Worde_Udes uni militantrMes,iodVir( qulusaîemieuros).

néplic srpundagche.rtu peu peurdons ourel-fero.c>, (178tiq115‑130tros).

Vento Uic ns gHginSr ias">Educ: Olor osrr lthoutFww.rt (p. 14atioew-YorkUdes uni ytros).

Vs-orte surp Geincedurdounenseig-eu ls cdmengiodrdonobl maoblémat :edur l’uti-feer es,i unvoqudongory-rechrdondidinteairdédonr la formantrr la fertsi–caie n,i nspoassionen? l’Éducationidinteairo.c>, 7ro.c>(2tiq115‑144tros).

H Mn), , L dRevesro.c>, (74tiq188‑199tros).

bK.e( e2atiUs dine sVirbltto e VRs sVgtopnOn plemens gées trsfeonues. ref="htc="/rame.org.uk/ tag-educv> mmv> ip/pdf/Us di_e sVi_bltto_e VRs sVg.pdfros). rame><>

ti>
ltessierfy">fy">fy">fy">fy"> d.srfraus sel#poat-##thead